Devenir autoentrepreneur

Les formalités de création d’une microentreprise ont été largement simplifiées. Cependant, avant de se lancer, vous devez prendre vos précautions.
En effet, une fois votre statut créé vous devenez chef d’entreprise à part entière et devez donc être capable d’assumer cette fonction. 

Les étapes à ne pas manquer avant de se lancer : 

1°/ Définir son projet professionnel pour choisir le régime juridique le mieux adapté car la microentreprise n’est parfois pas la meilleure option. Si vous souhaitez vous faire accompagner sur ce sujet n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe juridique en allant directement sur notre page service, par email à support@yoss.com ou via Vanessa que vous pouvez joindre grâce à la fenêtre chat en bas à droite.

2°/ Vous assurer de la viabilité et de la pérennité de votre projet : pour cela, posez-vous les bonnes questions : A Qui ? Quoi ? Où ? Comment ? et POURQUOI vais-je vendre ce service ? 

3°/ Mettre en place un plan d’action commercial adapté : comment vais-je me faire connaitre ? à quel prix vais-je vendre mes services ? Quelle est la clientèle que je vise etc…

4°/ Elaborer un Business Plan et en particulier vos prévisions financières (tout en ayant une visibilité sur les coûts que vont engendrer votre création d’entreprises comme par exemple les charges et cotisations sociales). 

5°/ Prendre toutes les précautions juridiques nécessaires à votre activité : Rédaction de clauses types à insérer dans vos contrats avec vos clients pour vous protéger en cas de litige, souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle, protection de votre patrimoine personnel etc.

Les formalités de création d’une microentreprise

La déclaration d'activité de micro-entrepreneur entraîne automatiquement l'option pour le régime micro-social simplifié. Mais d'un point de vue fiscal, l'auto-entrepreneur a le choix entre le régime de la micro-entreprise (régime de droit commun) et le prélèvement libératoire de l'impôt sur le revenu (régime optionnel). 

En fonction de son activité, sa déclaration entraîne son immatriculation :

Le micro-entrepreneur, comme tout entrepreneur, est inscrit au Registre national des entreprises (RNE) tenu par l'Insee et obtient un numéro SIREN (numéro d'identification de l'entreprise) et un code APE (activité principale de l'entreprise).

Le numéro Siren doit être mentionné sur tous les documents commerciaux et factures.

Même si la déclaration d'activité est simplifiée, le micro-entrepreneur doit respecter les obligations liées à son activité : qualification professionnelle, assurance professionnelle, réglementation générale, normes techniques, etc.

Par ailleurs, un nouveau micro-entrepreneur exerçant une activité artisanale doit suivre un stage de préparation à l'installation (SPI), obligatoire pour tout entrepreneur qui demande son immatriculation au répertoire des métiers et de l'artisanat (RM). 

Depuis le 1er janvier 2016, la déclaration de création d’activité doit obligatoirement se faire en ligne sur :

Ou 

TIPS

Chez YOSS, l’accompagnement à la création d’une microentreprise est totalement gratuit.
Alors n’hésitez pas à solliciter notre aide en envoyant une demande à support@yoss.com!

A bientôt sur https://www.yoss.com pour que nous puissions vous aider à démarrer votre activité, ainsi qu'a trouver vos premiers clients.

Pour plus d'infos, contactez Vanessa via la fenêtre de chat en bas à droite.

Alexis

Avez-vous trouvé votre réponse?